Trophées du sportif

Dirigeant de club de l’année 2023

Mohamed Boina

Rugby

RCSSM Bouéni

Féru de rugby depuis son enfance, Mohamed Boina alias Black Momo se démène pour faire de son sport de cœur une référence sur le territoire. L’aficionados de 41 ans devient joueur-président du Racing Club de Bouéni en 2017 et enchaîne les belles performances avec pas moins de trois championnats remportés à XV, à X et à VII depuis sa prise de fonction. Mais sa plus belle victoire s’avère être le retour au premier plan de l’équipe féminine et de l’école de rugby ainsi que le lancement d’une section sportive. « Au départ, c’était super compliqué, mais il faut toujours croire en son projet et ne pas hésiter à faire confiance à son équipe dirigeante. »

Bounou Anli

Handball

ASC Tsingoni

Le sens du management. Voilà une qualité qui définit parfaitement Bounou Anli, le président de l’ASC Tsingoni depuis 2018. Son retour à la tête du club, après un premier passage aux débuts des années 2000, sonne comme un renouveau. L’ancien trésorier de la ligue de handball fédère autour d’un projet de mandature commun et s’entoure de techniciens et de cadres compétents. « Nous avons mis les moyens sportifs et administratifs pour restructurer le club à tous les niveaux. » Conséquence directe : toutes les catégories ont eu des résultats, à l’image des filles qui marchent sur l’eau. Autre satisfaction ? L’augmentation de 150% du nombre de licenciés, passés de 80 à plus de 200. Un bâtisseur dans l’âme.

Nicolas Fraisse

Tennis

Tennis Club Ascugre Koropa

Nicolas Fraisse est à la tête du Tennis Club Ascugre de Koropa, dont les licenciés se comptent par centaine chaque année et représentent jusqu’à 80% des licenciés de Mayotte, tous clubs de tennis mahorais confondus ! Le TCK a et continue de former de nombreux jeunes, notamment ceux issus de quartiers prioritaires, pour lesquels les frais d’inscription sont pris en charge par le club. Il était représenté aux Jeux des îles d’août et septembre derniers par l’un de ses talents formés au club, Shayan Saboor, auteur d’un bon tournoi à Tana. Avec les nombreuses activités mises en place au TCK (cours, open, sport scolaire, beach tennis…), Nicolas Fraisse n’a pas fini de contribuer au développement du sport mahorais, du tennis en particulier.

Cléa Lecoq

Gymnastique

Club Gymnique Passamaïnty

Cléa Lecoq préside le Club Gymnique de Passamaïnty depuis qu’elle l’a fondé en 2021. L’association compte une quinzaine d’encadrants et près d’une centaine de licenciés dont 96% de filles. Proposant jusqu’à présent ses séances de gymnastique artistique, gymnastique rythmique et baby-gym au collège de Passamaïnty, le CGP a, cette saison 2023/2024, étendu son activité à Vahibé, au plateau polyvalent où il encadre une fois par semaine, jusqu’à une quarantaine de jeunes apprenties gymnastes par séance. De plus, Cléa Lecoq impulse la dynamique territoriale avec l’ambition de voir apparaître de nouveaux clubs de gymnastique sur l’île.

Ahamed Ben-Abdillahi

Volley-Ball

Zamfi Club M’tzamboro

Après avoir fait les beaux jours de l’équipe de football des Abeilles de M’tzamboro, notamment au début des années 2010 en ayant remporté un championnat et une coupe régionale de France, Ahamed Ben-Abdillahi s’est tourné vers le volley-ball et le Zamfi Club M’tzamboro, où il a impulsé une nouvelle dynamique. Celle-là même qui a replacé le club au premier rang de l’échiquier. En effet, après plusieurs saisons sans titre, Zamfi a réalisé le doublé championnat-coupe de Mayotte en 2023, aussi bien chez les hommes que chez les dames ! Une performance historique pour les volleyeuses m’tzamboroises, qui ont remporté leurs deux premiers titres majeurs.

Devenir partenaire de l’événement

Vous représentez une entreprise, une administration ou une association et vous souhaitez soutenir et encourager le sport mahorais ? Associez votre image au « Sportif de l’année » en devenant partenaire de l’événement.

Contactez-nous pour plus de détails.