Trophées du sportif

Mahopolitain de l’année

Mouslimou Ali

Rugby

SA XV Charente
puis Niort Rugby Club

22 ans

Mouslimou Ali fait son retour dans l’élection le Sportif de l’année. Logique, au vu de ses performances en club et des titres remportés en 2022 avec le Soyaux Angoulème XV Charente. L’ailier formé aux Loulous de Dembéni a en effet remporté le championnat de France Espoirs, et participé à la montée du SA XV en Pro D2 lors de la dernière saison. Le jeune rugbyman Mahorais a rejoint les rangs du Niort Rugby Club en National 2 (4ème division nationale) cet été, après trois saisons passées à Angoulème. « J’étais titulaire en Espoirs, j’ai fait quasiment tous les matchs, mais j’avais besoin de franchir une étape, de jouer régulièrement en senior et d’engranger de l’expérience. C’est ce que me proposait Bertrand Cazamaio, entraineur de l’équipe première de Niort qui est aussi mon ancien entraineur à Angoulème. » Élu Mahopolitain de l’année 2019, le rugbyman dembénien passé par le CREPS de la Réunion et membre de la sélection de Mayotte à VII aux derniers Jeux des îles, fait désormais les beaux jours de Niort.

Kadri Moendadzé

Basket-Ball
Savoie Aix Maurienne Basket
puis Chorale Roanne Basket

28 ans
Kadri Moendadzé était aller chercher du temps de jeu et retrouver de la confiance à Aix Maurienne (Pro B) dans l’objectif de retrouver le championnat de première division nationale. Mission accomplie ! En deux ans en Savoie, de 2020 à 2022, l’arrière formé au BC M’tsapéré est devenu le capitaine et leader incontestable de son équipe. Résultat : une signature l’été dernier à la Chorale Roanne Basket, avec qui il s’épanouit cette saison 2022/2023 en Betclic Élite. « J’ai réalisé une très belle saison 2021/2022 avec Aix Maurienne. Le club m’a accordé sa confiance et je pense lui avoir bien rendu. Je suis aujourd’hui très heureux avec la Chorale. J’ai un rôle différent certes. À Aix Maurienne, j’étais un titulaire et un cadre. Aujourd’hui je suis dans une rotation au sein d’un groupe extrêmement compétitif, mais je suis très satisfait de mon début de saison en Pro A. » On ne compte plus les nominations et trophées de Kadri Moendadzé au Sportif de l’année, tant il a été régulier au haut niveau ces 10 dernières années.

Winston Daka

Basket-Ball
Étoile Angers Basket
18 ans
Winston Daka a fait ses classes sportives du côté du TCO Mamoudzou, à M’gombani, d’où il est originaire, avant de s’envoler pour la Réunion et le CREPS Océan Indien. Repéré ensuite par l’Étoile Angers Basket, il intègre le centre de formation du club de la Loire. Il y poursuit sa progression jusqu’alors, avec les Espoirs B et la Régional 1. « J’espère faire du basket-ball mon métier. Je travaille pour, que ce soit avec les Espoirs ou la R1. » Contacté par la sélection de Mayotte, Winston est candidat aux Jeux des Îles de l’Océan Indien, l’été prochain à Madagascar. Le meneur pourrait disputer sa première compétition internationale. En attendant, il honore sa première nomination à l’élection du Sportif de l’année.

Warmed Omari

Football
Stade Rennais
22 ans
Warmed Omari a fêté en 2022 sa première sélection en équipe de France. C’était en mars dernier, avec les Bleuets, dans le cadre des qualifications pour l’Euro Espoirs 2023. Titulaire ce jour-là aux côtés des finalistes de la dernière coupe du Monde Badiashile et Camavinga, le natif de Mayotte et originaire de Bandraboua se voyait récompenser d’une excellente saison 2021/2022 en Ligue 1 avec le Stade Rennais. Avec 34 matchs disputés, il a été l’un des joueurs les plus utilisés par Bruno Genesio. « C’est un joueur complet. Un joueur de duel, d’abord, qui aime défendre. C’est de plus en plus rare chez les jeunes défenseurs. Il est aussi très juste techniquement. Il a une très bonne première passe, une qualité de relance assez impressionnante (…) Je l’apprécie beaucoup et c’est la raison pour laquelle on a décidé de lui faire confiance », indiquait l’ancien entraineur de l’Olympique Lyonnais au sujet de son joueur. Warmed Omari a été élu Mahopolitain de l’année 2021. Restera-t-il le favori des suffrages en 2022 ?

Marius Randriantsehe

Handball
Sarrebourg Handball
30 ans
Plusieurs fois nommé au Sportif de l’année depuis la création de l’élection en 2009, Marius Randriantsehe poursuit inlassablement sa carrière de handballeur professionnel dans l’Hexagone. Le Poroanien, arrivé en métropole en 2006 après avoir grandi à la Réunion, a entamé en septembre sa deuxième saison avec Sarrebourg, club de deuxième division française avec lequel il enchaine les matchs. Homme d’expérience, il fait figure de cadre auprès de ses équipiers. « J’ai mon rôle au sein du groupe. Je m’appuie sur mes qualités et mon vécu pour aider le club à atteindre ses objectifs. » Et plus encore, si l’occasion se présente. En effet, le club, qui vise habituellement le maintien en D2, est actuellement au contact des places qualificatives pour les play-offs. Le rêve d’un exploit et d’une montée Lidl Starligue, la première division française de handball, est ainsi permis pour Sarrebourg et son cadre mahorais.

Devenir partenaire de l’événement

Vous représentez une entreprise, une administration ou une association et vous souhaitez soutenir et encourager le sport mahorais ? Associez votre image au « Sportif de l’année » en devenant partenaire de l’événement.

Contactez-nous pour plus de détails.